La loi MAPTAM va-t-elle modifier les comportements en matière de paiement du stationnement ?

 

Après de nombreuses discussions, le début de l’année 2018 va enfin voir la mise en œuvre des nouvelles réformes du stationnement payant MAPTAM (modernisation publique territoriale et affirmation des métropoles). L’automobiliste, au lieu de recevoir une amende classique pour infraction de stationnement, devra payer une redevance forfaitaire pour « occupation du domaine public ». Ces frais seront appelés FPS – forfait de post-stationnement.

En France, sachant qu’environ 300 millions d’euros sont perdus chaque année en raison du non-paiement du stationnement, cette nouvelle loi donne l’opportunité aux municipalités d’établir des politiques de mobilité et de stationnement équitables pour tous.

Les détails
Chaque ville peut aujourd’hui décider du montant des amendes de stationnement au niveau local ainsi que du tarif des FPS. Ils peuvent être déterminés en utilisant différents paramètres : comme le nombre de places disponibles, la durée, la demande, les embouteillages, la taille et le type de véhicule, et même les émissions de CO2. Les résidents peuvent également bénéficier d’un tarif propre. Ces mesures doiventaider à résoudre certains des principaux problèmes rencontrés en milieu urbain aujourd’hui – en réduisant les embouteillages, en augmentant le taux de rotation des places de stationnement et en assurant une utilisation plus partagée et plus équitable du domaine public.

Ces nouvelles procédures de stationnement demandent bien sûr un contrôle efficace. Heureusement pour les municipalités, les coûts de contrôle du stationnement diminuent grâce à la reconnaissance automatique des plaques d’immatriculation. Une voiture radar équipée de cette technologie peut contrôler environ 1.500 voitures par heure, assurant ainsi des taux de respect élevés. Comme les villes pourront désormais conserver les recettes du FPS, les nouveaux systèmes seront rentabilisés et des fonds supplémentaires pourront être collectés pour financer d’autres projets locaux. Les maires peuvent ainsi maîtriser l’ensemble du cycle de stationnement, du contrôle aux revenus, assurant une mobilité plus équitable aux visiteurs comme aux résidents.

 

Étude PARK NOW

Méconnaissance de la loi MAPTAM
L’étude PARK NOW, menée auprès de conducteurs de toute la France, a montré que la plupart des automobilistes ignorent que ces nouvelles règles de stationnement entreront en vigueur au début de l’année 2018. Seuls 35 % des conducteurs déclarent être au courant de cette nouvelle loi, cependant, dans de grandes villes comme Paris, Marseille, Bordeaux et Lille, ce pourcentage atteint 46 %.

PARK NOW France Research

Les faibles montants des amendes et le manque contrôle ont fait chuter les taux de respect
Les conducteurs ont indiqué à PARK NOW qu’ils modifieraient leur comportement en matière de stationnement uniquement si les amendes pour non-paiement du stationnement augmentaient et si l’application de la loi devenait beaucoup plus stricte. Dans ce scénario, un tiers des répondants qui s’acquittent rarement voire jamais des frais de stationnement, déclarent qu’ils modifieront leur comportement et les paieront plus souvent. Cependant, dans les grandes villes, l’effet de telles mesures est beaucoup plus important avec plus de la moitié des personnes interrogées affirmant qu’elles paieront plus souvent leur stationnement.

PARK NOW France Research

Les arrêts pour de courtes durées sont la principale raison invoquée par les conducteurs pour ne pas payer leur stationnement
Les taux de respect varient considérablement en Europe et la propension des automobilistes à payer leur stationnement est un sujet très discuté dans notre secteur. Nous avons donc demandé aux conducteurs français les raisons pour lesquelles ils ne paient pas toujours pour leur stationnement.

Il s’avère qu’à l’échelle nationale, près de la moitié des répondants nous ont affirmé qu’ils ne s’acquittaient pas des frais de stationnement car ils s’arrêtaient pour une courte durée. D’autres raisons fréquemment évoquées : ne pas avoir de pièces de monnaie pour l’horodateur et vouloir économiser de l’argent en stationnant gratuitement. Le manque de motivation pour se rendre jusqu’à la machine et l’absence de contrôles réguliers et efficaces sont également des raisons invoquées – notamment dans les grandes villes. Évidemment, beaucoup de ces excuses seraient facilement balayées par l’introduction du paiement du stationnement par mobile de PARK NOW !

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre étude sur le stationnement menée dans toute l’Europe, ou si vous avez des questions sur la manière dont la loi MAPTAM va changer le stationnement et la vie des municipalités, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes impatients d’avoir de vos nouvelles.

Contactez-nous

 

Source : L’étude nationale PARK NOW a été réalisée en septembre 2017 auprès de 1.207 automobilistes français âgés de 18 à 60 ans qui conduisent régulièrement.

PARK NOW présent à Autonomy 2019

9 octobre 2019
Découvrez l’application de stationnement n°1 en Europe* Lors du Salon AUTONOMY, les 16 et 17 octobre prochains – stand E30  Paris, Grande Halle de la Villette   Le 7 octobre 2019 – PARK NOW, l’application du stationnement n°1 en Europe, spécialiste du stationnement en un clic, sera présente au Salon Autonomy & The Urban Mobility,…
Read more

ParkNow devient PARK NOW

14 août 2019
Fantastique !! ParkNow s’associe à une vaste famille dédiée aux solutions de mobilité urbaine et devient ainsi PARK NOW. Un grand pas en avant dans le monde du stationnement en France. Nous pouvons, dès à présent, nous concentrer sur ce qui compte vraiment : imaginer la mobilité de demain et écrire un avenir durable, permettant à chacun…
Read more

PARK NOW annonce la disponibilité de son application de stationnement dans les villes de Saint-Cloud et Asnières-sur-Seine

29 juillet 2019
  Communiqué de presse   PARK NOW annonce la disponibilité de son application de stationnement dans les villes de Saint-Cloud et Asnières-sur-Seine   Paris, le 29 juillet 2019 – PARK NOW, spécialiste des solutions de stationnement, annonce le lancement de son application d’aide au stationnement, en simultanée dans deux villes des Hauts-de-Seine, à Saint-Cloud et…
Read more